LE SHIATSU, KEZACO ?

Le shiatsu est une technique de massage japonais, basée sur des pressions des pouces, des doigts et des paumes. D’ailleurs en japonais, shi signifie doigt et atsu signifie pression. Le principe est d’effectuer des pressions sur certains points du corps, mais aussi des frictions, des étirements ou des percussions, afin de soulager les tensions nerveuses et musculaires. Les points ou tsubos se situent le long de lignes appelées méridiens. Les méridiens sont autant de canaux par où circule notre énergie. Ils passent par des muscles, tendons, terminaisons nerveuses et organes.

shiatsu

C’est pourquoi ces techniques de stimulation des différentes parties du corps ont pour effet de le renforcer et de maintenir un bon état de santé. Car l’idéal est bien de considérer l’art du shiatsu comme un moyen d’entretenir sa vitalité sans attendre que la maladie ne survienne. Néanmoins les massages shiatsu accompagnent efficacement certains traitements médicaux en réduisant le stress et en contribuant à redonner à la personne son tonus et une meilleure résistance.

A L’ORIGINE, LA PENSÉE ORIENTALE

En Extrême-Orient, le corps est considéré comme un microcosme de la nature, soumis aux principes des cinq éléments (eau, bois, feu, terre et métal) et du Yin et du Yang, comme l’est le reste de l’univers. Même si au fil de l’histoire de nos civilisations les disciplines scientifiques ont fourni de nombreuses explications aux mystères de la nature, ces principes demeurent les fondements de la pensée orientale. Pour les maîtres de shiatsu Ohashi et Namikochi, étudiés à l’école de Japon Shiatsu, les cinq éléments et les forces vitales du Yin et du Yang font partie intégrante de leur enseignement.

Voir le site de l’école : www.shiatsu-en-bretagne.com

GAIA-31 blog

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE ?

Après quelques minutes d’entretien, le receveur est convié à s’allonger sur le dos ou le ventre sur un matelas ou futon, posé sur des tatamis. La chaise ergonomique peut-être utilisée, en début de séance essentiellement. Les vêtements sont gardés car le praticien de shiatsu n’utilise pas de corps gras qui nuirait à la précision et à la profondeur des pressions effectuées. C’est pourquoi il faut s’habiller confortablement pour suivre une séance. A la fin, le praticien peut montrer un ou plusieurs gestes d’auto-massage ou Do-In, que la personne aurait grand bénéfice à pratiquer chez elle régulièrement. Si une séance d’une heure permet un travail en profondeur, la séance de 30 minutes est également efficace. Mieux vaut recevoir une séance de 30 minutes régulièrement qu’une séance plus longue exceptionnellement.

Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *